Pure Biotiques

€18.86
Nbre Capsules
Quantity
In Stock

Vision mental cerveau

Le microbiote intestinal, notre 2ème cerveau : sa santé est primordiale

Efficacité maximale compléments

Le sport intensif perturbe notre microbiote intestinal

Coeur performance

Nombreuses pathologies causées par un déséquilibre du microbiote

Fabrication certifiée produits qualité

10 milliards de souches probiotiques : des lactobacilles et des bifidobactéries

Prébiotiques

Prébiotiques solubles : inuline de chicorée et fructo-oligosaccharides

Gélules végétales pullulan

Gélule végétale gastro résistante : passage de l’estomac sans destruction des souches

Download

Etiquette Pure Biotiques

Download (34.91k)

CoA Probiotiques

Download (38.26k)

CoA Inuline

Download (48.43k)

VOTRE SANTÉ PASSE PAR VOTRE MICROBIOTE

Notre microbiote intestinal constitue l’ensemble des micro-organismes vivants dans notre tube digestif. Il est composé de bactéries, de levures et de champignons.

Historiquement appelé “flore intestinale”, le microbiote est la plus grande surface d’échange de notre corps avec l’extérieur, devant la peau.
On compte 200 à 1 000 espèces bactériennes différentes, représentant jusqu’à 100 000 milliards de bactéries. Ainsi notre corps contient davantage de bactéries qu’il ne possède de cellules!
Notre microbiote intestinal pèse à lui seul environ 1,5kg.

Lorsque les bactéries composant notre microbiote intestinal cohabitent avec notre organisme, on parle de symbiose.
Un déséquilibre des populations de bactéries dans notre microbiote intestinal engendre des dysfonctionnements qui peuvent être impliqués dans l’apparition de différentes pathologies.

Il est donc essentiel d’entretenir notre microbiote intestinal, que ce soit par une alimentation saine et variée contenant des fibres et des nutriments prébiotiques ou par un apport direct de souches probiotiques.

  • check Le microbiote, un organe à part entière est constitué de “bons” micro-organismes qui colonisent notre tube digestif.

  • check Un déséquilibre du microbiote entraîne des dysfonctionnements de l’organisme : baisse des défenses immunitaires, allergies, mauvaise assimilation des aliments.

  • check La pollution et une mauvaise alimentation perturbent notre microbiote.

  • check Le microbiote s’adapte difficilement à l’effort intensif ou prolongé.

  • check L’entretien du microbiote passe par une alimentation variée, des apports suffisants en légumes et en fibres.

  • check Un apport de probiotiques peut aider à rééquilibrer le microbiote.

  • check Une des spécificité du Pure Biotiques NUTRIPURE est d’utiliser une gélule gastro résistantes (DR caps), non dégradée par l’acidité de l’estomac. Ainsi, les micro-organismes arrivent intactes jusqu’à l’intestin.

Le microbiote, un équilibre fragile sujet à des perturbateurs

Notre corps humain et notre microbiote sont normalement en relation de symbiose. Mais des perturbations de l’un des deux peut retentir sur l’autre et déséquilibrer l’ensemble.

Après s’être façonné dans nos premières années de vie, notre microbiote se stabilise à l'âge adulte. Le microbiote est un “organe” influencé notamment par l’environnement et notre alimentation qui sont susceptibles de rompre son état de symbiose : on parle alors de dysbiose. Les perturbations extérieures suivantes peuvent altérer notre microbiote :

  • check Sport intensif : bien qu’une activité physique modérée limite le risque d’infection, au contraire une pratique intensive dégrade le microbiote (voir paragraphe ci-dessous)
  • check Stress et manque de sommeil : bien qu’un stress occasionnel puisse être bénéfique pour repousser ses limites, un stress et une fatigue quotidienne perturbent le microbiote.
  • check Gastro-entérites : cette infection digestive agresse le microbiote
  • check Antibiotiques : les antibiotiques à large spectre s’attaquent à un grand nombre de bactéries, ce qui peut déséquilibrer le microbiote. Ces traitements peuvent provoquer des dysbioses qui peuvent se manifester par des diarrhées importantes.
  • check Pollution, tabac, alcool et malbouffe. Plusieurs études suggèrent que des édulcorants artificiels tels que l’aspartame ou le sucralose perturbent le microbiote.

Le sport intensif dégrade votre microbiote

Microbiote

Le sport intensif dégrade votre microbiote

Bien qu'une activité physique modérée limite le risque d'infection, au contraire une pratique intensive dégrade le microbiote. Le sport intensif génère un manque d'apport d'O2 (hypoxie ou ischémie) vers l'intestin car les flux sanguins sont majoritairement redirigés vers les muscles, le cerveau et le coeur.

A l'arrêt de l'effort, l'intestin est reperfusé : on parle d'«ischémie-reperfusion ». Cet afflux sanguin entraîne une oxygénation brutale et importante au niveau de l'intestin entraînant une production accrue de radicaux libres à l'origine d'un stress oxydatif.

L'hypoperfusion intestinale et le stress oxydatif entraînent à la fois une agression des cellules intestinales mais aussi une augmentation de la perméabilité intestinale. Cette perméabilité intestinale favorise le passage de molécules indésirables dans le sang.

Prenez soin de notre microbiote

Prenez soin de notre microbiote

1. Soignez votre hygiène de vie

  • check Bougez plus dans la journée, bouger de façon respectueuse de votre corps et pratiquer une activité sportive équilibrée
  • check Aérez-vous, prenez le temps de respirer
  • check Prenez les temps de dormir et de vous reposer
  • check Prenez le temps de manger et de mastiquer les aliments

2. Soignez vos habitudes alimentaires

Les habitudes alimentaires jouent un rôle important dans la composition du microbiote.
Les fibres et les légumes, sources de fibres alimentaires, vont permettre de maintenir un microbiote équilibré. Le régime crétois, également connu plus largement sous le nom d’alimentation de type méditerranéen possède des effets bénéfiques sur la santé. Elle favorise le développement d’un “bon” microbiote, notamment grâce à sa richesse en nutriments prébiotiques (fructo oligosaccharides FOS) et en fibres (légumineuses, fruits et légumes frais).
Les excès de sucres, de protéines ou d’édulcorants ont un effet délétère sur l’équilibre du microbiote.

Détectez les signaux indiquant un dysfonctionnement de votre microbiote

Microbiote

Détectez les signaux indiquant un dysfonctionnement de votre microbiote

Les bactéries se nourrissent des éléments nutritifs apportés par notre alimentation. Une bonne alimentation est donc un facteur favorisant la santé du microbiote. Cet écosystème favorise à son tour les différentes fonctions physiologiques vitales de l’organisme : défenses immunitaires, métabolisme et synthèse de vitamines.

Compte tenu de ses interactions avec tout l’organisme, il existe des signes visibles de dysfonctionnements du microbiote intestinal. Votre microbiote peut être perturbé lorsque vous ressentez :

  • check Des troubles digestifs (transit accéléré ou ralenti, ballonnements, douleurs abdominales)
  • check Des troubles infectieux (ORL, urinaires et vaginales, bronches et poumons).
  • check Des prise de poids rapides et à priori inexpliquées
  • check Des manifestations d’allergie : un eczéma atopique, un asthme, une rhinoconjonctivite allergique

Aidez votre microbiote avec Pure Biotiques

Aidez votre microbiote avec Pure Biotiques

Les études scientifiques montrent qu’il est également possible d’entretenir ou de restaurer son microbiote grâce aux prébiotiques et aux probiotiques.

  • check Les prébiotiques sont des substances alimentaires qui nourrissent un groupe sélectif de microrganismes vivants dans l’intestin. Ils stimulent la croissance des bactéries à effet positif. Les prébiotiques contenus dans le Pure Biotiques sont des fibres alimentaires appelées fructanes (FOS fructo-oligosaccharide et inuline de chicorée) qui vont être absorbées au niveau du côlon. Ils vont engendrés une cascade métabolique qui va stimuler la croissance du microbiote existant (principalement les lactobacilles et les bifidobactéries). Ces fibres alimentaires sont également retrouvées dans certains légumes, les légumineuses, les fruits et les céréales.

  • check Les probiotiques sont définis par l’OMS comme des “micro-organismes vivants, qui lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates produisent des effets bénéfiques pour la santé de l'hôte”. Les plus courants sont des bactéries lactiques : des lactobacilles et des bifidobactéries.
    La variété des souches de bactéries présentes dans le Pure Biotiques NUTRIPURE va favoriser l’équilibre entre les espèces microbiennes, NUTRIPURE ayant choisi d’apporter 10 milliards de souches incontournables : les lactobacilles (casei, helveticus et rhamnosus) et les bifidobactéries (bifidum et l longum).

  • check Une fois arrivés dans l’intestin, les probiotiques se mêlent à la muqueuse intestinale. La capacité d’adhésion des probiotiques aux cellules intestinales leur donne la capacité d’interagir avec le microbiote local. La variété des souches apportées va contribuer au rééquilibrage de la flore existante.
Microbiote

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Réponse

Chaque individu possède une composition microbiotique unique. A la naissance le tube digestif du nouveau né est stérile et va être rapidement colonisé par les micro-organismes de l’environnement et notamment de la mère (accouchement par voie basse, allaitement maternel…). Le microbiote se complexifie par la suite au moment de la diversification alimentaire. Cette période de développement du microbiote est très importante notamment pour la maturation du système immunitaire.

Les microorganismes du microbiote jouent un rôle majeur :

  • fonction de barrière protectrice contre les agents pathogènes ingérés
  • fonction immunitaire du tube digestif en modulant l’activation et la régulation de l’immunité digestive
  • fonction métabolique de dégradation des composés alimentaires produisant des gaz (fermentation) et des acides gras à chaînes courtes servant de nutriments pour les cellules de l'intestin
  • fonction métabolique de transformation des acides biliaires
  • fonction motrice et d’entretien de la muqueuse digestive régulant ainsi le transit colique
  • fonction de sécrétion de médiateurs actifs sur le cerveau: il est impliqué dans le dialogue cerveau-intestin
  • fonction de synthèse des vitamines B9 et K

Un microbiote en bonne santé représente la meilleure protection contre les bactéries et les virus, notamment en stimulant notre système immunitaire digestif.

Réponse

Le microbiote joue un rôle de barrière protective par le biais de plusieurs mécanismes :

  • L'exclusion compétitives des micro-organismes entre eux
  • La stimulation des défenses immunitaires du tube digestif
  • La régulation des réactions inflammatoires de l’organisme

Un microbiote en bonne santé représente la meilleure protection contre les bactéries et les virus, notamment en stimulant notre système immunitaire digestif.

Réponse

Les nombreux travaux de cette dernière décennie suggèrent que les microorganismes du microbiote pourraient jouer un rôle dans certaines pathologies :

  • Le syndrome de l’intestin irritable qui est un trouble fréquemment rencontré dans la population générale causant des douleurs abdominales, accompagnées de constipation, diarrhée, ou une alternance des deux et des ballonnements
  • Les maladies inflammatoires chroniques intestinales comme la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique
  • Le syndrome métabolique et l’obésité
  • Les manifestations allergiques telles que l’eczéma, l’asthme, la rhinoconjonctivite allergique
  • Le diabète de type 1. Le microbiote semble notamment intervenir dans le phénomène d’insulino-résistance
  • Certaines maladies auto immunes

Un microbiote en bonne santé représente la meilleure protection contre les bactéries et les virus, notamment en stimulant notre système immunitaire digestif.

Réponse

L'aseptisation du monde moderne, la malbouffe, les agents toxiques, la surutilisation des antibiotiques sont à l’origine d’un déséquilibre de notre microbiote.
De plus, notre contact avec la nature s’est réduit, limitant notre enrichissement de diverses sources bactériennes.
Qui plus est, les recherches scientifiques récentes objectivant l’impact positif du microbiote sur notre santé nous sensibilisent et tendent à faire prévaloir leur utilisation.

Réponse

En dessous de 3h de sport par semaine de manière raisonnée, le sport a un impact positif sur l’équilibre du microbiote.
En cas de pratique sportive intensive, on note un manque d’apport d’O2 (hypoxie ou ischémie) vers l’intestin car les flux sanguins sont majoritairement redirigés vers les muscles, le cerveau et le coeur.
Suite à l’ischémie précédemment évoquée, à l’arrêt de l’effort, l'intestin est reperfusé: on parle d’«ischémie-reperfusion ». Cet afflux sanguin entraîne une oxygénation brutale et importante au niveau de l’intestin entraînant une production accrue de radicaux libres à l’origine d’un stress oxydatif.
L’hypoperfusion intestinale et le stress oxydatif entraînent à la fois une agression des cellules intestinales mais aussi une augmentation de la perméabilité intestinale. Cette perméabilité intestinale favorise le passage de molécules indésirables dans le sang.

COMPOSITION

Inuline de chicorée : 300mg, mélange de 5 bactéries lactiques (lait) : 10 milliards d’UFC* [Lactobacillus helveticus 65% - Bifidobacterium longum 15% - Bifidobacterium bifidum 10% - Lactobacillus rhamnosus 5% - Lactobacillus casei 5%], Fructo-oligosaccharides : 190mg, Enveloppe d’origine végétale gastro résistante (HPMC), Extrait de riz.


INDICATIONS

Complément alimentaire à base de 5 souches microbiotiques dosées à 5 milliards par gélule


INFORMATIONS NUTRITIONNELLES

Valeurs nutritionnelles Quantité d’UFC* par dose journalière (2 gélules)
Lactobacillus helveticus 6,5 milliards d’UFC
Bifidobacterium l longum 1,5 milliards d’UFC
Bifidobacterium bifidum 1 milliard d’UFC
Lactobacillus rhamnosus 0,5 milliard d’UFC
Lactobacillus casei 0,5 milliard d’UFC
Inuline de chicorée 300 mg
Fructooligosaccharides 190 mg

*UFC : (Unité Formant Colonie)

*Valeurs indicatives


AVERTISSEMENT

Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié et équilibré. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Tenir hors de la portée des jeunes enfants.
Ce produit peut-être consommé par les enfants de plus de 10 ans

DOSAGE & PRÉPARATION

Prendre 1 à 2 gélules par jour avec un grand verre d’eau. A prendre avant le petit déjeuner.


CONSEILS D’UTILISATION

Nous conseillons de prendre 2 gélules par jour de Pure Biotiques pendant 3 mois après un épisode infectieux, et pas moins de 6 semaines.

Pour les sportifs, après une cure d’attaque de 1 à 2 mois, nous conseillons de limiter la prise quotidienne à 1 gélule par jour.

L’utilisation du Pure Biotiques est intéressante associée à de la Glutamine dans le cadre de problèmes digestifs chroniques.La L-GLUTAMINE est conseillée pendant l’effort d’une part pour nourrir les cellules intestinales et d’autre part pour lutter contre la perméabilité intestinale.

La Curcumine est également conseillée pour son action contre le stress oxydatif généré par l’effort intensif ou prolongé, notamment suite à l’oxygénation brutale et importante au niveau de l’intestin après l’effort lorsque l'intestin est reperfusé («ischémie-reperfusion »).

Le microbiote est un organe fragile qui s’adapte difficilement à l’effort intensif ou prolongé.

A stocker dans un endroit frais, dont la température est inférieure à 25°C.


A PRENDRE DE PRÉFERENCE

  • check Avant le petit déjeuner : c’est le moment où l’acidité sera minimale dans l’estomac.

Be the first to write your review !

You might also like

Related articles on blog

No related articles on blog

Newsletter

Recevoir notre newsletter, notre catalogue et notre livret de recettes gratuitement.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.