SANTÉ

7 conseils pour continuer à courir pendant les allergies printanières !

7 conseils pour continuer à courir pendant les allergies printanières !
Publié le 30/07/2021

L’impact des allergies au pollen sur la pratique sportive 

L’impact des allergies au pollen sur la pratique sportive est réelle et a des répercussions néfastes.

Nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir d’allergies aux pollens. Les principaux pollens allergisants sont les graminées, les bouleaux, les cyprès…

Cela commence dès le printemps, avec la pollinisation que nous ne voyons pas toujours dès le début. Plus les années passent et plus les pollens semblent s’installer de plus en plus tôt.

Combinés avec la pollution, ils semblent aussi être de plus en plus allergisants. Les symptômes sont multiples et différents d’une personne à l’autre :

  • inflammations en tout genre ;
  • yeux qui coulent (conjonctivite) ou qui piquent ;
  • gorge qui gratte ;
  • rhume des foins ou rhinite (écoulement ou nez bouché, éternuements)...

Des problèmes respiratoires peuvent faire leur apparition, parfois aggravés à l’effort. Les problèmes les plus fréquents que l’on retrouve sont :

  • crises d’asthmes,
  • difficultés respiratoires,
  • respiration sifflante,
  • oppression thoracique,
  • toux,
  • crachats,
  • sensation de gorge serrée.

Vous pouvez également voir apparaître des démangeaisons ou des rougeurs.

Votre corps est donc mis à rude épreuve : fatigue intense et système immunitaire fragilisé voire épuisé. Cela peut prendre des proportions assez importantes très rapidement.

On voit ainsi l’impact du pollen et des allergies sur le sport de haut niveau, sur le sport en général et sur vos performances. Mais le pollen a également un impact sur votre vie quotidienne et tout peut devenir plus pénible.

Souvent, les allergies sont croisées. Il suffit d’une alimentation un peu plus acidifiante, quelques intolérances à certains aliments et l’allergie aux pollens peut prendre des proportions parfois ingérables. Un feu s’allume.

L’intérêt des probiotiques, de la glutamine, et des compléments précurseurs de glutathion

Pour soulager ces symptômes, on veillera à une hygiène parfaite. Après votre sport, commencez par un lavage des yeux, des sinus, 2 fois par jour. On utilisera de l’eau salée pour calmer les irritations, ou bien de l’huile essentielle d’estragon pour lutter contre certains symptômes inflammatoires (notamment le rhume des foins).

Les allergies ajoutent une charge toxique à votre organisme : problème de digestion, ballonnement, constipation, système immunitaire affaibli, fatigue constante, douleur musculaire et articulaire, brouillard cérébral, allergies cutanées, cernes ou prise de poids…

Pure Biotiques est un bon complément alimentaire pour rétablir votre flore intestinale et soulager ces problèmes de digestion.

Pure Bio²

Acheter le produit

Parfait pour la flore intestinale, je ressens les effets déjà au bout de 8 jours !

Gilles L.
⭐⭐⭐⭐⭐

Le rôle majeur du Glutathion

Sa mission est de détoxifier l’organisme. Il a pour fonction de neutraliser les agents toxiques et polluants et s’avère donc être une aide précieuse contre les allergies.

Le glutathion est composé de 3 acides aminés : la glycine, la cystéine, et la glutamine ce qui en fait un antioxydant endogène.

On comprend alors mieux l’enjeu d’une supplémentation pendant cette période. La whey, la glutamine et la glycine sont à privilégier en tant que précurseurs pendant la digestion de glutathion.

Les 7 conseils de Sophie Duarte pour continuer à courir pendant les allergies printanières

Les périodes allergisantes sont de plus en plus longues, d’avril à septembre en fonction de la région.

Je conseille donc pendant cette période :

d’adapter vos horaires d'entraînement pour limiter le trop d'exposition aux agents allergisants. Tôt le matin est une bonne option ; l’humidité du matin colle souvent les pollens au sol ou tard le soir si vous ne pouvez pas. Le pire est de courir en plein soleil venté !

Au niveau de vos séances de course, réduisez votre temps de footing, et surtout ne cherchez pas le 100%.

N’hyper-ventilez pas au risque de faire une crise d’asthme allergique.

N’hésitez pas à augmenter vos temps de récupération.

En période de crise, si le climat est venté ou humide, essayez le vélo. En effet, le déplacement de l’air plus rapide vous permet de pas avoir une exposition trop intense. Le sport en salle est aussi une bonne alternative (courir sur tapis par exemple).

Vous pouvez opter pour des séances de vitesse sur plat ou en côtes sur 20 secondes avec récupération complète.

Travaillez vos points faibles (renforcements musculaires, technique, souplesse, musculation).

Une fois cette période handicapante passée, vous pourrez travailler votre spécifique avec une bonne surcompensation, propice à votre performance !

Comment augmenter vos niveaux de glutathion ?

1. Manger des aliments riches en soufre : ail, oignons, poireaux et légumes crucifères comme le brocoli, le chou, le chou-fleur, le chou frisé, la moutarde, le radis, le navet et les choux de Bruxelles. Ces légumes ont des concentrations élevées d'acides aminés soufrés dont votre corps a besoin pour produire du glutathion.

2. Consommer des protéines de lactosérum : elles sont d’excellentes sources de cystine et d'autres matières premières essentielles à la fabrication du glutathion.

3. Manger des aliments riches en certains nutriments qui aident à la production et au recyclage du glutathion : ces aides comprennent la vitamine C, le Zinc, le sélénium, la vitamine E, le magnésium, les vitamines B6, B9, B12 et la biotine.

4. Prendre des suppléments qui agissent comme des précurseurs de la fabrication du glutathion : NAC, Glycine.

Souffrant depuis de nombreuses années de tendinites à répétition, me gavant d'anti-inflammatoires pour tenir plus séances de kiné régulièrement (2 à 3 fois/semaine) donc qu'avais-je donc à perdre que d'essayer ? Alors aussitôt arrivée j'ai commencé je ne voulais pas perdre un instant et bien après 1 semaine je suis bluffée c'est un "miracle". Dès que j'ai commencé j'en ai fait part à mon kiné qui lui est très sportif et ouvert au bio, naturel, compléments etc....et bien semblait dubitatif sauf qu' au bout d'1 semaine il est comme moi "BLUFFLE" et au vu du résultat pense l'essayer voir le conseiller.

Marie-France B.
⭐⭐⭐⭐⭐

Sophie Duarte

Auteur Sophie Duarte Championne d’Europe, Recordwomen de France et multiples médaillées au niveau national et international sur le 3000m, le 5000m , le 10000m cross et semi-marathon.

Titulaire d’un Master en Entraînement Sportif et d’un Diplôme Universitaire en Nutrition appliqué aux activités physiques (Faculté Médecine de Toulouse), Sophie a souhaité adapter sa pratique, transmettre, partager des valeurs autour du Sport Santé, du Bien-être et de la Performance.

Produits associés
Whey Bio Native Whey Bio Native
  • -10%
Whey Bio Native
75 avis
  • Récupération
  • Prise de masse
31,41 € 34,90 € -10%
L-Glutamine L-Glutamine
  • -10%
L-Glutamine
183 avis
  • Récupération
  • Digestion
11,61 € 12,90 € -10%
Pure Bio² (Pré et Probiotiques) Pure Bio² (Pré et Probiotiques)
  • -10%
Pure Bio² (Pré et Probiotiques)
236 avis
  • Immunité
  • Digestion
17,91 € 19,90 € -10%
Magnesium Taurine B6 Magnesium Taurine B6
  • -25%
Magnesium Taurine B6
563 avis
  • Energie
  • Immunité
  • Stress
38,03 € 50,70 € -25%
Articles similaires