Sciatique : comment la soulager ?

Publié le : 21/01/2022 09:09:09
Catégories : SANTÉ

Les douleurs sciatiques sont très courantes : 40% de la population est touchée au moins une fois dans sa vie. Si vous avez déjà connu une sciatique, vous savez que c'est très douloureux et long à guérir.

Alors, comment soigner une sciatique ? Existe-t-il des remèdes contre la sciatique ? Dans cet article, on vous dit comment prévenir les symptômes ainsi que les pistes pour soulager la douleur naturellement.

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique est une douleur nerveuse causée par une blessure ou une irritation du nerf sciatique, qui de manière générale, prend naissance au niveau des fesses ou dans le bas du dos.

Le rôle du nerf sciatique

Pour bien comprendre le mécanisme et d’où provient la douleur, il faut savoir que le nerf sciatique est le nerf le plus long du corps humain en plus d’être le plus important.

En effet, ce nerf connecte votre moelle épinière avec les muscles de vos cuisses, votre peau, vos jambes et vos pieds. D’ailleurs, le nerf sciatique passe dans la fesse (plus exactement, le long de l'arrière de la cuisse) jusqu'au talon et à la plante du pied.

Il joue un rôle très important dans la motricité des jambes et assure une fonction sensorielle essentielle. C’est grâce au nerf sciatique que vous pouvez ressentir de la douleur ou des engourdissements par exemple. De plus, le nerf sciatique permet de faire bouger vos jambes pour que vous puissiez marcher ou courir ou bien mobiliser vos chevilles et vos orteils.

La sciatique c'est quoi ?

La sciatique est donc une douleur liée au nerf sciatique. Cette douleur prend forme lorsque le nerf sciatique est irrité ou compressé. Cette compression provoque une inflammation qui active une douleur chez le patient et notamment dans de nombreux cas, un engourdissement de la jambe touchée.

D’ailleurs lors d’une sciatique, les médecins disent souvent que "le nerf est coincé."

Sciatique

Quelles sont les causes d’une sciatique ?

Les raisons pour lesquelles la compression du nerf engendre une sciatique sont multiples :

check Blessure au dos : par exemple, une fracture peut venir coincer le nerf sciatique.
check Spondylolisthésis : un os de la colonne vertébrale glisse hors de position pouvant appuyer sur le nerf sciatique.
check Sténose lombaire : un rétrécissement du canal rachidien dans la partie inférieure de votre dos, fréquent après 60 ans, peut engendrer une compression du nerf sciatique.
check Arthrose : peut former des éperons osseux qui viennent exercer une pression sur le nerf sciatique...

Mais dans 90% des cas, la sciatique est causée par une hernie discale. [1] Elle survient lorsqu’un ou plusieurs disques se trouvant entre les os et les vertèbres lombaires, glissent ou se cassent. Le nerf sciatique peut alors se retrouver coincé d’où l’apparition de douleurs : la sciatique.

Les populations les plus à risque de faire des sciatiques ou une hernie discale (pouvant engendrer une sciatique) sont :

check les personnes âgées,
check les personnes en surpoids ou obèses,
check les personnes travaillant avec des charges lourdes au quotidien (transporteurs, déménageurs…),
check les sédentaires restant assis une grande partie de la journée.

Quels sont les symptômes d’une sciatique ?

En réalité, la sciatique n’est pas une maladie, mais la description des symptômes causées par d’autres conditions. La sciatique est donc le symptôme d’un problème médical sous-jacent déjà présent.

Mais, si on devait donner un symptôme évident à la sciatique, ce serait la douleur ressentie n’importe où le long du nerf sciatique. En général, la douleur commence au niveau du bas du dos (lombaire) et continue dans vos fesses jusqu’à l’arrière de vos cuisses.

Cependant, la seule douleur dans ces parties du corps n’est pas suffisante pour savoir si vous avez une sciatique ou non.

Comment savoir si on a une sciatique ?

Typiquement et comme nous venons de le voir, le premier indicateur pour savoir si vous avez une sciatique est une douleur qui irradie tout le long de votre jambe jusqu’au pied en partant du bas du dos et en passant par vos fesses.

Cette douleur engendrée par une sciatique est assez caractéristique même si l’intensité peut varier selon les personnes. Les patients atteints de sciatiques décrivent souvent une douleur aiguë, comme une sensation de décharge électrique voire de brûlure.

D’autres signes sont caractéristiques d’une sciatique comme :

check Engourdissement ou faiblesse de vos jambes.
check Sensation de picotements douloureux (comme des aiguilles).
check Douleurs aggravées quand vous toussez ou que vous bougez.
check Incontinence urinaire (dans les cas les plus graves). Si c'est le cas, consultez d’urgence votre médecin car il s'agit très certainement du syndrôme de la queue de cheval.

À noter que si le nerf sciatique est présent dans les deux jambes, la sciatique affecte généralement un côté de votre corps et rarement les deux jambes ensemble.

Combien de temps dure une sciatique ?

La durée d’une sciatique est très aléatoire et varie selon les personnes. Dans la plupart des cas, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes d’ici 4 à 6 semaines. [2]

Une sciatique qui dure plus longtemps est un mauvais signe. En effet, une sciatique qui dure plus de deux mois peut devenir chronique. Plusieurs raisons sont possibles : la sciatique n’a pas été correctement soignée ou votre sciatique est plus grave que prévu.

Dans ce cas, consultez immédiatement votre médecin afin qu’il puisse vous donner le traitement approprié. Sachez tout de même que, si la récupération est évidemment plus longue dans les cas les plus graves, le rétablissement se passe plutôt bien.

Pourquoi prendre des oméga 3 ?

Cet article pourrait vous intéresser

Pourquoi prendre des oméga 3 ?

Lire l'article

Comment soulager une sciatique ?

La sciatique se résolve d’elle-même avec le temps pour 80 à 90% des patients sans passer par la case chirurgie.

L’opération chirurgicale est uniquement proposée après un diagnostic complet, lorsque tous les traitements conservateurs (de l’anglais conservative treatment = les traitements naturels non-invasifs pour le corps) ont échoué. [3]

Même si aucune étude à ce jour a permis de prouver l’efficacité réelle d’un traitement par rapport à un autre (repos, médicaments, activité physique…) [1][4], les médecins prescrivent tous des traitements conservateurs pendant les premières semaines de la sciatique.

Ces traitements ont pour but de soulager les sciatiques qui peuvent être extrêmement douloureuses. Alors que faire pour soulager la douleur ? Quel traitement privilégier ? Et que faire naturellement ?

Repos ou activité physique ?

Réponse : tout dépend, il faut prendre au cas par cas.

De prime abord, on conseille de continuer à être actif (continuez votre activité de tous les jours comme la marche, les courses...) et faire des exercices spécifiques tant que ces mouvements ne conduisent pas à des douleurs. Si c’est le cas, le repos est alors conseillé pendant quelques jours le temps que les douleurs et l’incapacité musculaire diminuent.

Pendant longtemps, les médecins conseillaient le repos total pour les personnes atteintes d’une sciatique, mais les dernières études montrent que l'alitement n’a aucun impact positif pour soigner la sciatique. [5]

Aujourd’hui, les médecins encouragent donc une activité modérée ou certains exercices spécifiques pour accélérer le processus de guérison et réduire les douleurs, à condition de ne pas les aggraver. [6]

Exercices pour soigner une sciatique

Les MAC font partie des meilleurs exercices que vous pouvez effectuer pour vous aider à soulager les douleurs sciatiques. Dans son article et sa vidéo, Christophe Carrio vous donne 4 excellents exercices pour "débloquer" votre nerf sciatique et retrouver une mobilité sans douleur.

Et quand les douleurs auront diminué, vous pourrez incorporer des exercices au poids du corps ou avec élastiques avant de reprendre votre entraînement habituel lorsque la douleur aura complètement disparu.

Sciatique que faire

Est-il bon de marcher avec un sciatique ?

Cette question revient souvent et vous aurez sans doute devinez la réponse : ça dépend.

La marche avec une sciatique est une bonne pratique à condition de ne pas aggraver la douleur. Tout comme les MAC, c’est le premier exercice sportif que vous pouvez réaliser. Le plus important est de marcher avec la bonne posture pour réduire le stress sur le nerf sciatique. Si la douleur est trop grande, il est préférable de vous reposer.

Quoi qu'il arrive, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui sera plus habilité à vous conseiller.

Compléments alimentaires

La sciatique étant liée à une inflammation, il est tout naturel que les médecins prescrivent des anti-inflammatoires pour soulager les douleurs.

Cependant, la science a prouvé que les médicaments ne sont pas plus efficaces que les placebos, [7][8] sans parler des effets secondaires néfastes pour votre santé comme nous l’avions abordé dans cet article : Les dangers des anti-inflammatoires et les alternatives naturelles.

Curcumine pour soulager les douleurs

Il est donc beaucoup plus intéressant de vous tourner vers des alternatives naturelles comme la curcumine. C’est d’ailleurs ce qu'ont fait des chercheurs en 2018.[9]

Sachant que les traitements actuels comme l’injection épidurale de stéroïdes sont inefficaces voire dangereux, et connaissant les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine, les chercheurs se sont penchés sur cette épice pour soulager les douleurs sciatiques.

Ils ont conclu que la curcumine s’avère être un traitement puissant pour réduire les douleurs neuropathiques et notamment les sensations de fourmillements/chocs électriques.

Active Curcumine

Active Curcumine

  • check Aide à réduire les douleurs neuropathiques
  • check Assimilation en 1h
  • search Vos avis : ⭐⭐⭐⭐⭐
  • people Franck V. : "Produit très efficace et rapidement pour mes douleurs dû à une coxarthrose handicapante ainsi que deux hernies discales. Associée à Arthropure, L-Glutamine et Collagène je sens la différence, bien plus efficace que tout ce que j'ai testé jusqu'à présent en pharmacie. Je ne comprends pas pourquoi les 3 spécialistes et mon médecin traitant ne m'ont pas conseillé ce genre de produits ? Je ne pouvais plus m'habiller, toucher mes pieds, marcher plus de 500 mètres sans boîter ou lever ma jambe. Maintenant, j'arrive à faire tout cela ! Bon, je n'en suis pas à faire du jogging, mais je n'ai plus de douleur et j' ai retrouvé une souplesse ainsi que le moral, merci à vous !"

Acheter le produit

Comment prévenir une sciatique ?

Vous ne pouvez pas complètement prévenir une sciatique. Cependant, vous pouvez mettre en place quelques actions pour limiter les risques :

Le rôle de l’alimentation

Comme nous l’avons vu, les personnes en surpoids ou obèses sont des sujets à risque. En effet, le surplus de graisses, qui est souvent situé au niveau du ventre, accentue la pression sur le bas du dos et le bassin.

Une étude a d’ailleurs montré qu’un excès de poids de 0,5kg ajoute 1,81kg de pression supplémentaire sur votre dos et vos articulations !!! [10]

En perdant du poids, vous réduisez l’inflammation ainsi que le stress sur le nerf sciatique. La perte de poids est donc très bénéfique pour prévenir les douleurs sciatiques et cela passe par une alimentation équilibrée.

L’hydratation est également importante. L’eau fait en sorte que les disques de votre colonne vertébrale aient assez de liquide pour assumer leur fonction d’amortisseur. Vous réduisez alors le risque de développer une hernie discale responsable des sciatiques dans la plupart des cas.

Pour améliorer l'absorption d’eau dans votre organisme, vous pouvez notamment utiliser des électrolytes.

Adopter la bonne posture

Que vous portiez des charges lourdes, que vous fassiez du sport ou que vous restiez assis au bureau, il est très facile d’avoir une mauvaise posture pouvant entraîner des complications.

Il s’agit donc d’un conseil très simple, mais à quel point essentiel pour éviter des problèmes comme une sciatique :

SOIGNEZ VOTRE POSTURE !

Assis : garder le dos bien droit, collé contre la chaise et levez-vous de temps à autre pour faire travailler votre dos.

Soulever des charges : vous avez dû l’entendre maintes fois - on soulève des poids avec les jambes et non le dos. Faites encore plus attention avec la fatigue où vous êtes susceptible de mal exécuter le mouvement. Mieux vaut le faire proprement et prendre votre temps.

Activité sportive (marche, course, musculation...) : adoptez la bonne posture vous permettra de ne pas mettre de stress inutile sur votre dos. Si vous n’arrivez plus à garder la bonne posture, il est temps d’arrêter votre séance.

Les compléments alimentaires pour prévenir les sciatiques

Oméga 3 pour réduire l’inflammation

Les oméga 3 ont une véritable action sur l’inflammation et sont d’ailleurs souvent conseillés pour prévenir les risques de blessure inflammatoire tels que les tendinites.

Il s’agit donc d’un très bon complément pour empêcher de créer de l’inflammation pouvant entraîner un blocage du nerf sciatique.

Oméga 3

Oméga 3

  • check Contribue réduire l’inflammation
  • check 420mg d'EPA + 300mg de DHA
  • search Vos avis : ⭐⭐⭐⭐⭐
  • people Françoise W. : "Très haute concentration en EPA et DHA, qualité epax, super rapport qualité-prix... sans doute, les meilleurs oméga 3 sur le marché. Et un service clientèle absolument incroyable... merci encore pour votre réactivité et efficacité !"

Acheter le produit

Arthropure pour prévenir

L’arthrose touche près de 10 millions de personnes en France. Elle apparaît souvent avec l’âge mais également les personnes pratiquant du sport de manière intensive. On a vu que les effets de l’arthrose pouvaient avoir un impact sur le nerf sciatique en le compressant et conduire à des douleurs sciatiques.

Arthropure a été conçu pour prendre soin de votre cartilage et éviter la formation d’éperons osseux. Non seulement Arthropure vous permet de prendre soin de vos articulations, mais il peut prévenir la sciatique.

Arthropure

Arthropure

  • check Cible : vieillissement du collagène et du cartilage
  • check Prendre soin de vos articulations
  • search Vos avis : ⭐⭐⭐⭐⭐
  • people Training Thérapie - Formateurs & professionnels de santé, Kinésithérapeuthes du sport à Rennes : "En tant que kiné, nous conseillons régulièrement l'arthropure à en cas de problématiques articulaires et au vue de tous les bienfaits ! C'est un très bon complexe de principes actifs : Chondroïtine, Glucosamine, Boswellia et MSM que l'on retrouve souvent séparés."

Acheter le produit

Conclusion

Les douleurs sciatiques sont très courantes. La bonne nouvelle : elles disparaissent d'elles-mêmes pour 80 à 90% des patients au bout d’1 mois.

La mauvaise nouvelle : faire une sciatique peut être très douloureux. Mais ce n’est pas une fatalité. Si à ce jour, il n’existe aucun traitement miracle pour soigner une sciatique, certains compléments alimentaires de type anti-inflammatoires comme la curcumine ou les oméga 3, s’avèrent être intéressants pour soulager les douleurs sans avoir les effets secondaires des médicaments.

A ce titre, nous conseillons la Curcumine dès que les douleurs apparaissent et pour les personnes sujettes à la sciatique, nous conseillons la prise d'Oméga 3 et d'Arthropure à l'année.

Vous pouvez également effectuer des MAC que préconise Christophe Carrio pour vous soulager et préparer votre corps à reprendre une activité physique normale. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui sera en capacité de vous prescrire les bons soins.

Prenez soin de vous !


Nikias Bertrand Nutripure

Auteur : Nikias Bertrand

Pratiquant de sport depuis plus de 25 ans et la musculation depuis plus de 16 ans, j'ai rejoint l'aventure Nutripure en mai 2021 en tant que Responsable SEO et du Contenu. C'est un vrai plaisir de pouvoir partager mes connaissances et celles de Christophe afin de vous délivrer les meilleurs conseils en terme de nutrition sportive et d'entraînement.

Références :

[1] Diagnosis and treatment of sciatica
[2] Sciatica
[3] A Review of Etiology Pathogenesis, Treatment of Sciatica
[4] Effectiveness of conservative treatments for the lumbosacral radicular syndrome: a systematic review
[5] Lack of Effectiveness of Bed Rest for Sciatica
[6] Effectiveness of proposed range of motion program on reducing sciatic pain
[7] Trial of Pregabalin for Acute and Chronic Sciatica
[8] Non‐steroidal anti‐inflammatory drugs for sciatica
[9] Curcumin alleviates lumbar radiculopathy by reducing neuroinflammation, oxidative stress and nociceptive factors
[10] The Impact of Obesity on Bone and Joint Health

Articles en relation

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré