SANTÉ

Carence vitamine C ? Symptôme, cause et traitement naturel

Carence vitamine C ? Symptôme, cause et traitement naturel
Publié le 24/05/2024

Quand on parle de carence en vitamines et minéraux, la vitamine C ne vient pas tout de suite en tête. Pourtant, d’après plusieurs études, la carence en vitamine C est plus courante qu’on ne le pense. Elle toucherait plus de 20% de la population en France. [1] Entre fatigue, douleurs musculaires, peau sèche, diminution de l'immunité avec des infections fréquentes, et dans les cas les plus sévères, scorbut, un apport adéquat en vitamine C reste primordial.

Causes, symptômes et traitement, on vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur la carence en vitamine C dans cet article.

Sommaire

Qu’est-ce que la vitamine C et quelle est son importance dans l’organisme ?

Définition et rôle de la vitamine dans le corps

La vitamine C, également connue sous le nom d'acide ascorbique, joue un rôle clé dans de nombreuses fonctions corporelles. Elle est essentielle pour la croissance et la réparation des tissus dans tout le corps, agissant comme un antioxydant puissant et aidant à la formation de collagène.

Cette vitamine hydrosoluble, que le corps ne peut ni produire ni stocker, doit être régulièrement apportée par l'alimentation. Une carence en vitamine C peut conduire à des symptômes variés, allant de la fatigue à des problèmes plus graves comme le scorbut. [2]

Vitamine C

Vitamine C Acheter le produit

Bonne vitamine C, fait partie des meilleurs, les effets se ressentent très rapidement.

Christian A.
⭐⭐⭐⭐⭐

Apports recommandés en vitamine C

L’ANSES (l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation) considère un apport journalier satisfaisant en vitamine C de l’ordre de : [3]

Références nutritionnelles pour la vitamine C (mg/j)

Groupes de populationBNMRNPAS
Nourrissons de moins de 6 mois 20
Nourrissons de 6 mois et plus 20
Enfants de 1 à 3 ans 15 20
Enfants de 4 à 6 ans 25 30
Enfants de 7 à 10 ans 40 45
Adolescents de 11 à 14 ans 60 70
Adolescents de 15 à 17 ans 85 100
Hommes et femmes de 18 ans et plus 90 110
Femmes enceintes 100 120
Femmes allaitantes 140 170

Causes et facteurs de risque d’une carence en vitamine C

Alimentation

Comme très souvent lors de carences vitaminiques et minérales, l’alimentation est la première cause (voir nos articles sur carence en fer, carence en zinc, manque de magnésium). L’acide ascorbique n’échappe pas à ce constat.

Cette vitamine se trouve principalement dans les fruits et les légumes comme nous l’avons vu dans notre article Vitamine C alimentation : TOP 10 des aliments les plus riches. D’ailleurs, pas moins de 90% de la vitamine C présente dans notre alimentation humaine provient des fruits et des légumes. [4]

Il est donc évident que la cause la plus fréquente d’une carence en vitamine C est l’absence de consommation en quantité suffisante de fruits et de légumes.

Personnes souffrant de malabsorption et de certaines maladies chroniques

Cette catégorie de la population revient tout le temps dans les groupes de personnes étant plus susceptibles que d’autres à être en manque de vitamines et minéraux. Ils sont de nouveau concernés par l’acide ascorbique.

En effet, certaines pathologies affectent l'absorption des nutriments. Elles peuvent donc diminuer l'absorption de la vitamine C et/ou augmenter les besoins de l'organisme en cette vitamine.

Par exemple, les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ou certains patients atteints de cancer ou d’insuffisance rénale sont plus à risque d’être en manque de vitamine C et ce, même si leur alimentation est riche en fruits et légumes. [5][6]

Usage nocif de substances

Il est connu depuis 1950 que les fumeurs ont des taux plasmatiques de vitamine C inférieurs à ceux des non-fumeurs. [7] Ces taux s'expliquent en partie par l’augmentation du stress oxydatif chez le fumeur.

De même, plusieurs études ont montré que les taux sanguins d’acide ascorbique des personnes alcooliques sont faibles. [8] Il est d’ailleurs conseillé à ces personnes de se supplémenter en vitamine C pour lutter contre l'hépatotoxicité causée par l'abus d'alcool. [9]

Comment lutter contre le stress oxydatif ?

Cet article pourrait vous intéresser !

Comment lutter contre le stress oxydatif ?

Lire l’article

Symptômes et signes de la carence en vitamine C

La carence en vitamine C peut se manifester par divers symptômes et signes. Ces derniers évoluent et s’aggravent avec le temps pour arriver jusqu’à une maladie bien connue, mais plutôt rare de nos jours : le scorbut.

Les premiers symptômes d’une carence en vitamine C

Chez l'adulte, les premiers signes d'une carence en vitamine C se manifestent quelques semaines après un apport insuffisant en cette vitamine de manière régulière. Les premiers symptômes incluent de la fatigue, des malaises et des faiblesses. La perte de poids ainsi que des douleurs articulaires et musculaires peuvent également faire leur apparition. [10]

Le scorbut

Les premiers symptômes du scorbut

Un manque de vitamine C altère la synthèse du collagène. Pour rappel, la vitamine C est essentielle pour synthétiser le collagène. Par conséquent, vos tissus conjonctifs s'affaiblissent. Et à mesure que la carence en vitamine C progresse, les premiers symptômes du scorbut commencent à apparaître.

Vous pouvez donc souffrir d’hémorragies et d'ecchymoses ainsi que des problèmes de gencives (gonflement, saignement, déchaussement…). Vos plaies mettent plus de temps à cicatriser et/ou cicatrisent mal. Des manifestations cutanées peuvent également faire leur apparition comme des poils en tire-bouchon, la chute de cheveux, et la poussée de petits boutons sur la peau (hyperkératose folliculaire). [10]

Stade avancé du scorbut

À ce stade, les symptômes commencent à être bien plus graves et peuvent mettre votre vie en danger. Parmis ces signes, on retrouve :

  • œdème généralisé,
  • jaunisse sévère,
  • hémolyse,
  • saignement spontané aigu,
  • neuropathie,
  • fièvre,
  • convulsions,
  • mort. [11]

Bien évidemment, ces symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre. De plus, certains symptômes peuvent ne pas se manifester chez toutes les personnes atteintes d'une carence en vitamine C. Si vous présentez l'un des symptômes énumérés ci-dessus, il est important de consulter votre médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement appropriés.

Aperçu historique du scorbut

Pour les personnes intéressées, voici un petit aperçu historique du scorbut. Pour les autres, vous pouvez aller directement à la section suivante : 

Le scorbut est la forme la plus grave de carence en vitamine C. Comme nous l’avons vu dans notre article sur les bienfaits de la vitamine C, son histoire est associée aux marins du 18ème siècle qui passaient de longs mois en mer sans avoir accès à des fruits et légumes frais. Ces derniers étaient victimes de terribles symptômes sans qu’on n’en connaisse la raison.

Ce n'est qu'au 20ème siècle que le lien entre le scorbut et la carence en vitamine C a été clairement établi. Cette découverte a non seulement résolu un mystère médical de longue date, mais a également souligné l'importance cruciale de la vitamine C pour la santé humaine.

Comment diagnostiquer une carence en vitamine C ?

Lorsque des symptômes évocateurs du scorbut apparaissent, le médecin peut demander de faire une confirmation diagnostique. Un examen sanguin, appelé dosage en vitamine C, est alors réalisé. Il permet de confirmer une carence en vitamine C chez un patient. [12][13]

Comment soigner une carence en vitamine C ?

Une carence en vitamine C se soigne très facilement. La Haute Autorité de Santé recommande deux solutions efficaces et sans danger pour y parvenir : l’alimentation ou la supplémentation. [12]

Traitement carence en vitamine c : l’alimentation

On le répète régulièrement dans nos articles, la nutrition est un acteur majeur de votre santé. Et comme à chaque fois dans les carences nutritionnelles, le premier traitement naturel conseillé est la restauration d’une alimentation équilibrée qui vous fournit tous les nutriments dont votre organisme a besoin.

Comme la majorité de la vitamine C sous forme alimentaire est présente dans les fruits et les légumes, il est évident que la consommation en quantité suffisante de fruits et de légumes est une priorité si vous souffrez d’une carence en acide ascorbique.

D’ailleurs, je vous invite une fois de plus à consulter notre article Vitamine C alimentation : TOP 10 des aliments les plus riches pour faire le plein de vitamine C naturellement.

Même si pour plupart d’entre vous, une alimentation variée permet de couvrir vos besoins en vitamine C, ce n’est parfois pas suffisant. Tout d’abord, la teneur en vitamine des fruits et légumes d’aujourd’hui est inférieure à celle d’il y a quelques années.

De plus, la vitamine C est particulièrement sensible à la chaleur et à la lumière. Il est donc assez facile de perdre une grande partie du niveau de vitamine C de vos aliments avant même leur consommation. [14]

Une supplémentation en vitamine C devient alors intéressante.

Traitement carence en vitamine C : la supplémentation

Le deuxième traitement préconisé par la Haute Autorité de Santé et la plupart des études scientifiques est l’apport de vitamine C sous forme de compléments alimentaires. [10][12]

Ce complément alimentaire en acide ascorbique permet de rapidement apporter à votre organisme une quantité de vitamine C adéquate. Je tiens à rappeler que ce complément alimentaire vient compléter votre alimentation (qui doit déjà être optimisée) et non la remplacer.

Il faut savoir que les symptômes liés à un manque de vitamine C disparaissent assez rapidement (quelques jours pour les symptômes les plus légers et quelques semaines pour les symptômes les plus graves) à partir du moment où vous décidez de suivre un traitement spécifique pour lutter contre une carence en vitamine C.

Vitamine C

Vitamine C Acheter le produit

Bonne vitamine C, fait partie des meilleurs, les effets se ressentent très rapidement.

Christian A.
⭐⭐⭐⭐⭐

À savoir qu’une gélule de vitamine C Nutripure vous apporte 750 mg d’acide ascorbique, soit plus que les apports recommandés par l’ANSES. Et pour ceux qui se posent la question de savoir si consommer trop de vitamine C est dangereux pour la santé, je vous invite à lire notre article Vitamine C tous les jours, dangereux ? qui répond avec précision à cette question.

Vitamine C tous les jours, dangereux ?

Cet article pourrait vous intéresser !

Vitamine C tous les jours, dangereux ?

Lire l’article

Ce qu’il faut retenir

La carence en vitamine C n’est pas la plus répandue, mais elle toucherait tout de même 20% de la population. Une carence légère entraîne des symptômes assez classiques tels que de la fatigue et des douleurs musculaires alors qu’une carence plus sévère entraîne l’apparition d’une maladie grave et fatale : le scorbut.

Les deux traitements principaux pour faire remonter les niveaux de vitamine C dans votre organisme sont l’alimentation et la supplémentation. Si vous consommez assez de fruits et de légumes au quotidien en plus d’avoir un apport sous forme de complément alimentaire, vous êtes certains de ne jamais être en manque de vitamine C.

Prenez soin de vous !

Nikias Bertrand Nutripure

Auteur Nikias Bertrand Coach Certifié en Nutrition, Récupération Musculaire et Bien-Être

Passionné et pratiquant de musculation depuis plus de 18 ans, j'ai rejoint l'aventure Nutripure en mai 2021 en tant que Responsable SEO et du Contenu. C'est un vrai plaisir de pouvoir partager mes connaissances et celles de Christophe afin de vous délivrer les meilleurs conseils en termes de nutrition sportive et d'entraînement.

Références :

[1] Étude SUpplémentation en VItamines et Minéraux AntioXydants (SU.VI.MAX)
[2] Vitamin C - Sources, Physiological Role, Kinetics, Deficiency, Use, Toxicity, and Determination
[3] Les références nutritionnelles en vitamines et minéraux - ANSES
[4] Preharvest and postharvest factors influencing vitamin C content of horticultural crops
[5] Micronutrient requirements of cancer patients
[6] Vitamin C in chronic kidney disease and hemodialysis patients
[7] The influence of smoking on vitamin C status in adults.
[8] Vitamin Supplements as a Nutritional Strategy against Chronic Alcohol Consumption? An Updated Review
[9] Vitamin C as a potential ameliorating agent against hepatotoxicity among alcoholic abusers
[10] Vitamin C Deficiency
[11] Scurvy
[12] Doser la vitamine C chez un patient n’est éventuellement utile que pour confirmer un scorbut
[13] Vitamine C
[14] Effect of ultraviolet and pulsed light treatments on ascorbic acid content in fruit juices-A review of the degradation mechanism

Produits associés
Articles similaires