Les probiotiques naturels et les problèmes d'intestin

Partager ce contenu

Publié le : 05/06/2019 21:59:21
Catégories : SANTÉ

probiotiques naturels probleme intestin

Qu'est-ce qu'un probiotique ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants. Il s’agit essentiellement de bactéries et de levures naturellement présentes dans notre système digestif. C’est ce qu’on appelle la flore intestinale ou encore le microbiote. Ils sont essentiels pour le bon fonctionnement de l’appareil digestif en particulier la digestion des aliments. Ils permettent une meilleure absorption ou encore assimilation des nutriments. Mais ils protègent aussi les intestins de la prolifération d’autres micro-organismes pathogènes pouvant détruire la flore. Les probiotiques jouent ainsi un rôle dans le système immunitaire.

Consommer des probiotiques est donc recommandé afin de maintenir le bon équilibre de la flore intestinale et la biodiversité du microbiote intestinal. Ils aident à rééquilibrer la flore intestinale. Ils sont présents dans certains aliments comme les aliments fermentés tels que les yaourts, le kéfir, le chou fermenté, la soupe miso, les cornichons…

En parallèle, il convient de nourrir ces bactéries avec des prébiotiques. Ce sont des nutriments retrouvés dans nos aliments mais qui ne sont pas digérés. Ils arrivent ainsi intacts dans notre intestin et servent de substrat alimentaire pour les probiotiques. Les prébiotiques permettent un fonctionnement optimal des probiotiques, le développement et le maintien de la flore. Ils regroupent la cellulose, l’inuline, les fructo-oligosaccharides (FOS), les galacto-oligosaccharides (GOS), ou encore le lactulose. Ils sont essentiellement présents dans les fruits, les légumes et les céréales complètes si possible sans gluten.

La santé et la digestion passent donc aussi par le maintien et le développement de son microbiote intestinal ! Cependant, notre alimentation moderne reste encore appauvrie en probiotiques et prébiotiques. Et il n’est pas toujours évident de changer ses habitudes alimentaires et d’adapter son alimentation au quotidien. Par conséquent, les aliments et les compléments alimentaires riches en prébiotiques et en probiotiques peuvent facilement donner un coup de pouce aux personnes présentant des troubles digestifs et un inconfort intestinal.

Pure Biotiques

Pure Biotiques

  • Cible : santé intestinale, digestion, intestin irritable
  • Action combinée de 2 familles de prébiotiques et de 5 familles de probiotiques
  • Probiotiques : 10 Milliards d'UFC adaptées à notre microbiote 
  • Prébiotiques : l'inuline de chicorée et les Fructo-Oligosaccharides nourrissent le microbiote
  • Mélange protégé par des gélules gastro-résistantes DR Caps® pour passer l'estomac

Qu'est ce que la perméabilité intestinale ?

L'intestin est la muqueuse ayant la plus grande surface en contact avec le milieu extérieur ! On estime cette surface à 250 à 300m², soit environ la surface d'un terrain de tennis ! L'intestin a 2 fonctions : assurer l'absorption et la digestion des nutriments mais également être une barrière, on parle de barrière intestinale.

Une fois la barrière intestinale franchie, les nutriments (ou autres agents extérieurs) sont susceptibles d'atteindre la totalité de notre organisme. On comprend donc l'importance d'avoir une barrière intestinale efficace afin de ne pas laisser rentrer n'importe quel agent extérieur. 

Dans le cas d'une mauvaise barrière intestinale, on dit qu'il existe une perméabilité intestinale : cette perméabilité intestinale peut être dûe à une flore insuffisante, à l'utilisation d'antibiotiques, à l'utilisation d'Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (les AINS), au stress mais également à une mauvaise alimentation (gluten, lactose alcool).

La perméabilité intestinale va laisser passer des bactéries et autres molécules toxiques pour l'organisme. 

Qu’est-ce que la colopathie fonctionnelle ?

La colopathie fonctionnelle est également appelée syndrome de l’intestin irritable (SII). C’est une maladie chronique fréquente au niveau du gros intestin (côlon). En France, selon l’association de patients souffrant du SII (APSSII), elle toucherait 5% à 10% de la population en majorité les femmes. Et malheureusement, la tendance est à la hausse dans les pays industrialisés. Les symptômes peuvent apparaître à tout âge comme des douleurs abdominales, un inconfort digestif, des ballonnements, des flatulences (ou gaz intestinaux), la présence de mucus dans les selles, des diarrhées ou au contraire une constipation.

Ces désagréments peuvent facilement altérer la qualité de vie des personnes atteintes. Plusieurs facteurs sont mis en cause. Mais il semblerait qu’il existe une dysbiose du microbiote intestinal (déséquilibre de la flore) chez les personnes souffrant de cette pathologie, au contraire des personnes saines. Il y aurait notamment une réduction significative des bifidobactéries.

Ces différences de composition et de densité de bactéries engendrent alors une perméabilité intestinale engendrant une fuite de nutriments, bactéries et déchets toxiques de l’intestin vers le sang. De plus, cette dysbiose provoque une légère inflammation au niveau des terminaisons nerveuses générant des messages douloureux de l’intestin vers le cerveau.

Quels sont les remèdes pour résoudre ses problèmes intestinaux ?

Régime FODMAP

Tout d’abord, il est conseillé aux personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable de suivre le régime FODMAP. Il consiste à éviter de consommer des aliments à base de sucres fermentescibles. Cette alimentation permet de soulager les symptômes liés au SII dus à la fermentation des glucides par les bactéries du côlon (ballonnements, gaz et douleurs abdominales). Il est ainsi recommandé de consommer des :

  • fruits à faible teneur en fructose (agrumes, fruits exotiques, fruits rouges, melon, kiwi…)

  • légumes pauvres en fructose et riches en amidon comme les pommes de terre, salades, choux, carottes, poireaux,

  • produits laitiers pauvres en lactose

  • céréales sans gluten

Il est préférable de réduire sa consommation de produits sucrés. A contrario, la viande, la volaille, le poisson et le tofu sont conseillés.

Plantes

Ce régime peut de pas être suffisant pour apaiser ces désagréments. En parallèle, il existe des compléments alimentaires naturels à base de plantes qui sont reconnus pour favoriser la santé gastro-intestinale et la digestion.

En phytothérapie, certaines plantes présentes sous forme de poudre, d’extrait, de teinture mère ou encore d’huiles essentielles aident à conserver un bon confort digestif. Par exemple, le Fenouil, le Pissenlit, l’Artichaut et le Chardon Marie participent à un meilleur transit et une bonne régularité intestinale. Le Charbon végétal est aussi réputé pour lutter contre les flatulences.

Dans la tradition ayurvédique, le Curcuma est connu pour stimuler la sécrétion de la vésicule biliaire et ainsi stimuler la digestion. Le Curcuma est également connu pour ses effets en contre l'inflammation de la paroi intestinale.

Active Curcumine

Active Curcumine

  • 31g et 200g d'Active Curcumine  extrait du Curcuma Longa - 100% pure
  • Cible : inflammations, articulations et vieillissement. Antioxydant naturel
  • Curcumine Cavacurmin® Hautement Biodisponible grâce à sa solubilité dans l'eau!
  • Sans adjuvant ni édulcorant - Sans nanoparticules. Goût neutre. Posologie : 1 g / jour.

Enfin, la glutamine est également intéressante pour la santé de l'intestin. En effet, cet acide aminé est notamment très utilisé par les sportifs soucieux du maintien de l’intégrité de la paroi intestinale soumise à dure épreuve lors des efforts. En effet, durant l'effort, notre organisme priorise la vascularisation des organes liés aux mouvement et privent la paroi intestinale d'une bonne vascularisation. Les sportifs rencontrent des problèmes de digestion et des maux de ventre.

L-Glutamine

L-Glutamine

  • L-Glutamine BioKyowa® végétale - 100% pure - excellente assimilation - goût neutre
  • Idéal en récupération : La L-Glutamine est l'acide aminé le plus présent dans nos muscles
  • Santé intestinale : la L-Glutamine nourrit le tube intestinal suite à des efforts intenses

Probiotiques

Les probiotiques sont également très efficaces en cas de syndrome intestinal irritable. Effectivement, certaines souches de bactéries lactiques facilitent la digestion. Ils s'intègrent naturellement au microbiote existant et servent à reconstituer la flore. Ces bactéries sont bénéfiques à la digestion et protègent les intestins des attaques par des micro-organismes néfastes pour la santé. Ils ont la particularité d'aider le système digestif en soutenant l'action des bactéries de la flore intestinale. Par conséquent, en cas d’inconfort digestif comme les diarrhées, les maux de ventre, les ballonnements ou encore la constipation, les probiotiques ont fait leur preuve.

Une révolution dans le traitement du syndrome de l'intestin irritable : les probiotiques

Des recherches récentes suggèrent qu'un déséquilibre du microbiote intestinal et une barrière intestinale dysfonctionnelle pourraient déclencher le syndrome de l’intestin irritable (SII). Comme il a été rapporté que les probiotiques restaurent le microbiote intestinal et la barrière intestinale, le potentiel des probiotiques au sein du SII suscite un vif intérêt de nos jours.

Effectivement, tout facteur capable de maintenir cet équilibre microbien représente une aide précieuse pour les personnes souffrant de colopathie fonctionnelle. Par conséquent, les probiotiques ont toute leur place en cas de syndrome de l’intestin irritable.

En effet, en cas de SII, les probiotiques aident à retrouver un meilleur confort digestif et à réduire les symptômes liés à ce type de pathologie. Ils permettent :

  • La restauration de l’équilibre intestinal

  • La réduction des douleurs abdominales

  • Une diminution des ballonnements

  • Une amélioration de la motilité intestinale

Par ailleurs, certains probiotiques aident aussi à réduire l’inflammation.

Ainsi, prendre des probiotiques en cas de SII présente de nombreux bénéfices pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes.

Les lactobacilles et les bifidobactéries commencent à agir dès 1 milliard d’UFC. Selon certains troubles digestifs, il est parfois nécessaire de monter jusqu’à 10 milliards d’UFC.

Dans le cadre du SII, la World Gastroenterology Organisation recommande une dose de 1x109 UFC par jour en Bifidobacterium bifidum MIMBb75 afin d’améliorer les symptômes ainsi que la qualité de vie.

C’est sur ces bases réalistes et scientifiques que NUTRIPURE a conçu son complément PURE BIOTIQUES contenant en autre ou notamment 1x109 UFC par jour en Bifidobacterium bifidum.

Que dit la science sur les probiotiques ?

De nombreuses études ont démontré les bénéfices des probiotiques dans le cadre du syndrome de l’intestin irritable. Plusieurs essais cliniques ont permis de mettre en évidence l’efficacité de ces ferments lactiques pour améliorer, parfois de 20 à 25%, les symptômes liés à ce dysfonctionnement.

Par exemple, une étude clinique à double aveugle contre placebo confirme l'efficacité de Bifidobacterium bifidum dans le SII. Sur un groupe de 122 individus atteints de cette pathologie, 62 personnes ont reçu un placebo et les 60 autres ont reçu les probiotiques à base de 1 x 109 UFC de Bifidobacterium bifidum MIMBb75, une fois par jour pendant 4 semaines. Les symptômes du SSII ont été enregistrés quotidiennement. L’administration de probiotiques a réduit de manière significative les symptômes du SII (p<0,0001) : la douleur, l’inconfort, la distension, les ballonnements et les troubles de la digestion. Un gain de qualité de vie a clairement été mis en avant dans le groupe recevant les bifidobactéries sans problème de tolérance ni d’effets indésirables. De plus, l’efficacité globale de la prise de probiotiques a été signalée chez 47% des patients contre 11% dans le groupe placebo (p<0,0001).

En cas de SII, la prise de probiotiques est même recommandée par la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE) et la World Gastroenterology Organisation (WGO).

Les critères de sélection des probiotiques

Tous les probiotiques ne se valent pas. Les compléments alimentaires en vente en pharmacie ou sur internet ne répondent pas toujours aux différentes contraintes liées aux probiotiques lors de la formulation et de la fabrication pour assurer à la fois la qualité des souches, le bon dosage, la stabilité et la viabilité des ferments lactiques.

Plusieurs critères permettent de sélectionner le meilleur probiotique :

1. La composition

Bien évidemment, la composition en ferments lactiques est un critère important à prendre en en compte. Il convient de choisir des suppléments associant plusieurs souches microbiotiques du genre Lactobacillus et Bifidobacterium car chaque probiotique agit différemment sur la sphère digestive.

Le mélange avec des prébiotiques est une bonne chose en association aux souches probiotiques. Privilégier les Fructo Oligosaccharides (FOS) et les Gluco Oligosaccharides (GOS), ou des fibres telles que le psylium ou l'inuline de chicorée.

Pour son Pure Biotiques, Nutripure a fait le choix de 5 souches probiotiques (3 Lactobacillus et 2 bifidobacterium) + 2 sources de prébiotiques (inuline de chicorée et FOS).

2. Le juste dosage

Le deuxième critère est la teneur en probiotiques. Les souches doivent être concentrées pour être efficaces. On parle du nombre d’UFC (Unité Formant Colonie) correspondant à la quantité de probiotiques viables contenus dans un produit fini.

Ce critère est primordial car il faut une quantité suffisante en probiotiques pour, d’une part survivre lors du transit digestif et, d’autre part proliférer au sein de l’intestin et exercer l’action bénéfique.

Des laboratoires misent sur le nombre d’UFC le plus haut comme argument marketing : 100 milliards d’UFC, 250 milliards d’UFC, 450 milliards d’UFC….
Or l’apport massif régulier de microorganismes n’a pas prouvé son efficacité et son innocuité. Au contraire, des apports massifs de souches peuvent remettre en cause le déséquilibre présent entre les différentes souches présentes naturellement dans notre intestin.

Il faut garder à l'esprit que le rôle d'un complément à base de probiotiques ne va pas être de recoloniser à lui tout seul notre microbiote mais de donner un coup de pousse temporaire dans sa remise en forme.

L'intérêt de la présence de prébiotiques mélangés aux probiotiques se comprend aisément : les prébiotiques vont servir à alimenter les souches en place et donc favoriser leur existence plutôt que leur remplacement.

Nous venons de voir qu'il est inutile de se surdoser en probiotiques sans risquer un déséquilibre de nos souches endogènes.

  • Pour une complémentation en cure 3 ou 4 fois par an, ciblez une prise d'environ 10 Milliards de souche.

  • Pour une prise régulière, nous recommandons 5 Mds de souches / jour.

3. La forme galénique

En plus de la composition et du dosage, la forme galénique a également son importance ! Effectivement, les bactéries sont des organismes vivants très fragiles. Il faut donc qu’elles puissent traverser l’estomac sans que les souches soient détruites à cause de l’hyperacidité gastrique. A cet effet, la gélule gastro-résistante est parfaite pour l’ingestion des probiotiques. A contrario, les sachets ne sont pas toujours adaptés pour ces micro-organismes ni les comprimés qui ont tendance à « abîmer » la nature des ferments. Vérifiez donc la présence de la mention "gélules gastro-résistantes" sur l'emballage!

4. La qualité du laboratoire et la conservation des probiotiques

Les bactéries sont des microorganismes vivants, qui s’altèrent avec le temps. Il convient donc de surdoser la quantité initiale afin que la quantité de bactéries vivantes persiste jusqu’à la date limite d’utilisation optimale (DLUO). Cette dégradation est accélérée par la température ambiante : c'est la raison pour laquelle les fabricants de souches les conservent en froid négatif.

Nous assistons à une course effrénée du dosage le plus élevé mais les étiquetages ne sont pas toujours très lisibles entre la quantité mentionnée d’UFC et la quantité réellement contenue ! Un étiquetage clair est donc primordial pour savoir ce que vous consommez et en quelles quantités.

Chez Nutripure, afin d’assurer une qualité optimale et un maintien du dosage en fin de DLUO, nous surdosons nos mélanges de souches par un coefficient x 2,5 car c'est la valeur qui a montré sa stabilité à 18-24 mois. Les piluliers sont ensuite conservés dans une chambre froide afin de conserver le maximum de souches vivantes et vous permettre de bénéficier de toute leur efficacité.

Une fois chez vous, nous vous conseillons de les conserver à l'abri de la chaleur, éventuellement dans votre frigo s'il n'est pas trop humide.

5. L’innocuité pour l’hôte et l’environnement

Un certain nombre de souches probiotiques, notamment des bactéries lactiques, est considéré comme sans risque à dosage normal chez le sujet sain.
Ces bactéries disposent du statut GRAS (Generally Regarded As Safe), preuve de sécurité. En effet, leur utilisation depuis plusieurs années dans l’industrie agro-alimentaire n’a pas montré d’effet néfaste.
Les effets sur le long terme et en doses élevées ne sont pas connus. Il faut donc se limiter aux souches et aux indications dont l’efficacité a été démontrée.


Conclusion : en cas de mauvaise digestion et pour un meilleur confort intestinal, misez sur les prébiotiques et les probiotiques !

Prenez soin de vous!

Florent Carrio

Références :
https://www.apssii.org/accueil/index.php
https://www.gutmicrobiotaforhealth.com
The efficacy of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review.
S. Guglielmetti D. Mora M. Gschwender K. Popp. Randomised clinical trial: Bifidobacterium bifidum MIMBb75 significantly alleviates irritable bowel syndrome and improves quality of life –– a double‐blind, placebo‐controlled study. Aliment Pharmacol Ther 2011; 33: 1123–1132.

Articles en relation

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered

2 commentaires

Nutripure


24/06/2019 17:22:03

Réponse de Nutripure : Bonjour JohnFox, Nous recommandons effectivement de régime fodmap dans le cadre de la colopathie fonctionnelle, le régime Fodmap consistant à la suppression des fibres fermenticibles de vos repas. Les FoS présents dans le pure biotiques ont un intérêt pour alimenter les bactéries présentes afin de leur fournir une alimentation de qualité dès leur libération dans le tube digestif. Leur quantité est très faible par rapport aux apports en fibres fermenticibles présentés dans l'alimentation quotidienne. Raison pour laquelle la présence de ces fibres est bénéfique pour l'action globale des probiotiques du pure biotiques

JohnFox


21/06/2019 16:44:24

Bonjour, Tout d'abord je tiens à vous encourager dans votre démarche de proposer des produits de base purs, reconnus et ayant une une réelle valeur ajoutée en terme de santé, et de qualité de vie. En tant que sportif, je suis donc un fervent amateur de vos produits (compléments et méthode) et je considère que la marque Nutripure, et les méthodes de Christophe font beaucoup de bien au monde du sport amateur (et pro ? ), tandis que l'anarchie continue de régner dans ce milieu. Concernant votre article "Le rôle du microbiote dans l'équilibre intestinal", je souhaiterai faire une remarque concernant l'usage des probiotiques auprès des personnes présentant une Colopathie Fonctionnelle associée à une intolérance aux FODMAPS. En effet, la plupart des probiotiques présents sur le marché proposent également des prébiotiques (ce qui est en soi une très bonne chose), mais la plupart du temps sous forme de FOS ou inuline...qui sont des FODMAPS. Ainsi, l'usage de ce type de composition peut vite devenir "une véritable torture" pour les personnes concernées. Il est malheureusement assez difficile de trouver des probiotiques sans FODMAPS ( Gomme d'acacia, Psyllium,...), ainsi les personnes qui ont peut-être le plus besoin de probiotiques ne peuvent malheureusement pas en tirer les bénéfices. Je reste cependant en accord avec le reste de l'article, et j'espère que ma modeste contribution permettra, peut être, de contribuer à l'amélioration de vos produits. Bien Cordialement JohnFox

Recherche dans le blog

Derniers articles

Prendre soin de ses fascias Prendre soin de ses fascias

Baisse des apports en vitamines et minéraux des aliments : mythe ou réalité ? Baisse des apports en vitamines et minéraux des aliments : mythe ou réalité ?

Maltodextrine BIO : utilisation pour le sport et la musculation Maltodextrine BIO : utilisation pour le sport et la musculation

Les bienfaits de la poudre de feuilles d'ortie bio Les bienfaits de la poudre de feuilles d'ortie bio

Les probiotiques naturels et les problèmes d'intestin Les probiotiques naturels et les problèmes d'intestin

Les bienfaits de l'huile de coco bio Les bienfaits de l'huile de coco bio

Bienfaits et danger de la curcumine pour la santé Bienfaits et danger de la curcumine pour la santé

Comment reconnaître les compléments alimentaires de qualité ? Comment reconnaître les compléments alimentaires de qualité ?

Les bienfaits des oméga 3 pour la santé : pourquoi faut-il en consommer plus ? Les bienfaits des oméga 3 pour la santé : pourquoi faut-il en consommer plus ?

Déchiffrez la composition de vos aliments ou misez sur le clean-label Déchiffrez la composition de vos aliments ou misez sur le clean-label

Le rôle du microbiote dans l'équilibre intestinal Le rôle du microbiote dans l'équilibre intestinal

Santé performances douleurs cerveau: quelles bonnes graisses consommer Santé performances douleurs cerveau: quelles bonnes graisses consommer

Comprendre votre tolérance ou intolérance aux glucides Comprendre votre tolérance ou intolérance aux glucides

Les Graisses : Santé, Transformation corporelle, Douleurs, Performances Les Graisses : Santé, Transformation corporelle, Douleurs, Performances

En route pour les JO avec Claire Jacquet En route pour les JO avec Claire Jacquet

Articulations-tendinites-douleurs : pourquoi consommer du gingembre? Articulations-tendinites-douleurs : pourquoi consommer du gingembre?

Une super santé et moins de graisse en augmentant sa sensibilité à l'insuline Une super santé et moins de graisse en augmentant sa sensibilité à l'insuline

 Comment rester ou retrouver une bonne santé? Comment rester ou retrouver une bonne santé?

Perturbateurs Endocriniens, perte de graisse et Cure Detox : préserver sa santé Perturbateurs Endocriniens, perte de graisse et Cure Detox : préserver sa santé

BCAA et Glutamine : ont ils un intérêt pour vous ? BCAA et Glutamine : ont ils un intérêt pour vous ?

Compléments alimentaires : pourquoi et comment faire les bons choix Compléments alimentaires : pourquoi et comment faire les bons choix

Christophe Carrio: mon petit déjeuner de champion Christophe Carrio: mon petit déjeuner de champion

Farine de Patate Douce en poudre bio : Intérêt Nutritionnel et utilisations Farine de Patate Douce en poudre bio : Intérêt Nutritionnel et utilisations

Douleurs articulaires-tendinite-arthrose-TMS: les solutions naturelles Douleurs articulaires-tendinite-arthrose-TMS: les solutions naturelles

Whey protéine pour préserver sa santé et augmenter les performances Whey protéine pour préserver sa santé et augmenter les performances

Barre protéinée pruneaux noix et whey isolat Barre protéinée pruneaux noix et whey isolat

Energie Balls riches en proteines et anti-inflammatoires Energie Balls riches en proteines et anti-inflammatoires

Tous les articles